Pensée #1

Etre ou ne pas être artiste ?

Tobe

Qu’est ce qu’être artiste ? Et être artiste, est-ce la même chose qu’être « un artiste » ? J’y pense souvent, car je ne vis pas « de mon art. »

Pour moi un artiste, c’est un individu avec une personnalité, avec une vision du monde originale, esthétique, un regard perçant sur les choses et qui crée de la matière à partir de ce qui l’entoure, l’inspire, l’obsède. En revanche pour « être artiste », ne faut-il pas être reconnu comme tel aux yeux des autres ou de la société ? Sans diplôme d’une école d’art, sans l’approbation d’un certain nombre de gens du milieu, peut-on prétendre être artiste ? Valeur marchande oblige, comment se dire artiste si son art ne « vaut » rien en matière de monnaie ? Capitalisme grandiose.

On entend souvent « ah oui lui c’est un artiste », parce qu’il est rêveur, qu’il ne sait pas trop où il va, qu’il cherche des réponses autour de lui sur des pourquoi insaisissables, qu’il gribouille parce qu’il s’ennuie en classe. On m’a toujours dit « toi, tu es une artiste » mais je suis une jeune adulte et je ne peux pas dire « bonjour, je suis artiste » car ce n’est pas mon statut aux yeux des autres, de la société. Je ne suis pas à la Maison des Artistes, je n’ai pas d’exposition en cours, mon CV n’indique aucune résidence dans des lieux spécifiques.

Et pourtant, en mon sein je suis toujours une artiste, je me considère comme tel parce que je crée, que je vois de la beauté en toute chose, que ma vision du monde m’est propre et que ma seule raison de vivre est l’art. Est-ce le point de départ ? Se considérer comme tel ? Mais est-ce suffisant ?

Pour toi, qu’est ce qu’être artiste / un artiste (c’est peut-être la même chose je ne sais pas)? As-tu des réponses à mes questions ? 

Repost

Paula Modersohn-Becker

Paula3

J’ai lu “Etre ici est une splendeur” de Marie Darrieussecq (puis “Le bébé” du même auteur car souvent les bons livres donnent envie d’en lire d’autres) (aparté sur laquelle je reviendrais peut-être) sur les conseils d’une libraire interviewée pour La Grande Librairie. Et merci à cette libraire, car j’y ai découvert une artiste femme forte, déterminée, talentueuse, habitée par son art. Avec un destin tragique (elle meurt peu de temps après avoir accouché, à 31 ans) mais une vie riche et foisonnante, de rencontres, de nature, d’amour, de déceptions, de poésie aussi. Cet ouvrage a su me captiver et donne envie de se plonger dans ses peintures, afin d’y déceler au détour d’une couleur, les émotions qui pouvaient la traverser.

Paula1Paula4Paula5Paula7

Paula2

Image

Adrienne Ségur

Somewhere in Burgundy, we went to a book sale. There was a very unique book with beautiful, delicate yet modern illustrations: Il était une fois, vieux contes français de Charles Perrault.

That is where I found out about Adrienne Segur. Wikipedia gave me a short biography. This website is the best I found in english about her. And here is an article (fr) about an exhibition honouring Adrienne’s work: link 2 .

But internet is not very talkative when it comes to her life and work, which is a shame because she must have had a very interesting and rich life !

Adrienne Segur (23 November 1901 – 11 August 1981) was a French children’s book illustrator. Segur’s illustrations were made known by the publishing house Flammarion in the 1950s and 1960s and appeared particularly in The Fairy Tale Book, the English translation of Il Etait Une Fois published in 1958 by Golden Books, Simon and Schuster.

Segur was born in Athens, Greece, in the family of French writer Nicolas Segur. Around 1932 she married the Egyptian poet and thinker Mounir Hafez. (…) In 1936–1939, Segur was the director of the children’s column in Le Figaro where she made all the illustrations. Segur died in Paris, France in 1981.

 

Image

Super Books (a selection)

Those books I love and I always come back to. Beautiful books, funny books, super books I own and open on a regular basis just because it feels good.

  • Two books from an artist I really love (if I could I would buy everything she’s done) Aurélie William Levaux: “Sous ta barbe mon âme est morte” and “La Poutre de mon oeil.”

TB

Die-Zukunft-gehoert-den-Mutigen-Reihe-Kunterbunt-Geb-Ausgabe-MaengelexemplarDie-Zukunft-gehoert-den-Mutigen-Reihe-Kunterbunt-Geb-Ausgabe-Maengelexemplar_b2